• Vacances à Moriani

Croyances corses (2)

Mis à jour : janv. 2

La Corse est une terre qui fait fantasmer le monde entier depuis des siècles.

Ulysse aurait abordé ses rivages et des hommes célèbres y sont (ou y seraient) nés : Napoléon, Christophe Colomb et... Dom Juan (?). Des personnages mythiques, comme Colomba, à la tête d'une des plus célèbres vendettas littéraire, et des bandits, réels ou imaginaires, ont également forgé la légende du lieu.


Les nombreux Saints des Corses

Mais la Corse, c'est aussi un peuple. Qu'ils le veuillent ou non, ses habitants ne sont pas des gens comme les autres. Il existe une âme corse, façonnée par une mémoire îlienne, et ancrée dans la foi chrétienne. La quasi-totalité de la population de l'île est catholique et la religion guide la vie quotidienne, on ne fait aucun projet d'avenir sans le ponctuer de "si Diu vole" (si Dieu le veut) et les pèlerins sont encore légion, le 8 septembre, à rejoindre le sanctuaire de Lavasina, le Lourdes local.

Outre la vierge marie, les Corses vénèrent plusieurs saints. Sainte Dévote et sainte Julie sont les patronnes de l'île.

Si un enfant tombe gravement malade, on le voue à saint Antoine.

Sainte Lucie, elle, guérit les maladies des yeux et saint Pancrace, les rhumatismes.

Chaque automne, les vignerons se pressent à Patrimonio, pour rendre hommage à saint Martin,le saint de l'abondance.

Les marins et pêcheurs au mois de mai, portent la statue de saint Erasme en procession jusqu'aux ports pour y bénir leurs barques.



Mais le Corse conserve aussi en lui d'antiques croyances, venues des temps anciens, que la religion chrétienne a dû intégrer. Prières secrètes et rituels codés, gestes symboliques qui se sont transmis oralement, comme des cadeaux précieux, des grands-parents aux petits-enfants.


L’ochju (le 'mauvais ' oeil) est une croyance répandue et le cérémonial de désenvoûtement très codifié. Nombreux sont les corses qui affirment aujourd'hui encore avoir déjà été frappés par un "regard envieux"... Et reconnaissent avoir eu recours à la magie pour s'en délivrer.

Certains individus ont reçu le don de guérir. La Signadora peut éloigner le mauvais sort, et vient aussi à bout des vers, en coupant un fil blanc en plusieurs morceaux qu'elle laisse tomber dans l'eau alors qu'elle chuchote une formule magique. Elle sait éliminer les verrues, apaise les coups de soleil ou les piqûres d'insectes... Elle est experte en remèdes contre les petites misères de la vie quotidienne : angines, caries, blessures et coupures.



L’oeil de Ste Lucie et sa légende .

Lucie qui est une jeune fille de la noblesse, grâce à ses nombreuses prières à la Vierge Marie, parvient à obtenir la guérison miraculeuse de sa mère qui est alors atteinte d’une maladie qui est incurable. Elles viennent prier pour sa guérison sur la tombe de Sainte Agathe. Lucie fait alors un rêve dans lequel Sainte Agathe lui annonce que sa mère est guérie. Elle lui prédit aussi qu’elle sera une sainte qui sera vénérée à Syracuse. Lucie promet alors à Sainte Agathe de garder sa virginité. Quand elle retourne à Syracuse, Lucie se comporte en grande chrétienne et se débarrasse de tous ses biens. Elle voue un tel culte à Marie qu’elle s’arrache les yeux et les jette à la mer pour éloigner tous ses prétendants et pour ne pas être détournée de sa foi.

Se consacrant entièrement à la prière, elle réalisa des miracles... Et en réponse à cette grande dévotion, la vierge Marie lui donna des yeux plus beaux et plus lumineux.


Porter un oeil de Sainte -Lucie éloigne le mauvais sort et symbolise le bonheur






7 vues

© Vacances à Moriani - depuis 2011

  • Google+ Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon