• Vacances à Moriani

Saveurs : Le miel


U MELE DI CORSICA… En moyenne la Corse produit 210 tonnes de miel par an. Cette production a été néanmoins ralentie par la création de l’A.O.C. du fait de ses exigences de qualité et d’hygiène. C’est donc un mal pour un bien, d’autant qu’a été créé récemment un centre de sélection et de multiplication de l’abeille corse. Basé sur un procédé simple mais néanmoins très compliqué à réaliser : il s’agit de priver la ruche de sa reine, les abeilles vont alors nourrir de nombreuses larves avec de la gelée royale pour donner naissance à de futures reines. Ce procédé long et fastidieux permettra à plus ou moins long terme une multiplication certaine du nombre de ruches en Corse. Lorsque l’on sait que la demande est pratiquement 1,5 fois plus importante que l’offre… Comment expliquer ce phénomène ? Tout simplement par la qualité et le goût incomparable du miel de Corse. Les grecs, dès l’Antiquité avaient repéré le potentiel fabuleux de l’île pour cette production ! A tel point que la Corse a très longtemps payé son tribut aux envahisseurs… en cire et en miel ! Vous l’aurez compris, les miels de Corse sont une composante essentielle de l’histoire et de l’activité de la Corse. Il n’est que de regarder autour de soi pour observer la nature… 2 800 espèces de fleurs et de plantes dont 127 n’existent qu’en Corse ! C’est donc cette extraordinaire variété des fleurs du maquis qui offre aux abeilles leurs nectars et confère à ce miel un goût tout à fait particulier. Chaque miel reflète ainsi un paysage, une saison, une floraison, un parfum. C’est pour cette raison que les apiculteurs suivent les saisons et les floraisons pour donner à chaque miel un goût particulier en fonction de l’association de telle ou telle fleur. Ils pratiquent une sorte de transhumance pour les abeilles…

Voici donc les six catégories de miel que vous pourrez trouver :

Le miel de printemps :Il est doux, fruité et délicat. Récolté dans les basses vallées et les zones de plaine, les abeilles butinent les vergers de clémentiniers et les étendues d’asphodèles.Le miel de maquis d’été:Il est aromatique et fruité. Récolté dans les hautes vallées de la montagne corse, il est transcendé par l’association de plusieurs plantes du maquis : Germandrée, genêt, Immortelle, Thym corse, Anthyllis.Le miel du maquis d’automne :Amer et fort en bouche, il est récolté de novembre à février, son goût si persistant lui vient de la floraison de l’arbousier, unique !Le miel de maquis de printemps :Il est récolté de mai à août de la mer à la montagne. Sa richesse en bouche lui est conférée par la bruyère blanche et la lavande maritime.Le miel de la Châtaigneraie :Tannique et persistant, il se récolte de juillet à septembre dans les zones de châtaigniers. L’association du châtaigner avec le lierre et la clématite lui apporte une certaine amertume en bouche et en fait un miel long et fort.Le miel de Miellat du maquis :

Lui aussi est long en bouche, persistant et malté. Récolté de mai à septembre dans les zones boisées (maquis, chênaies, cistes et calicotomes) c’est un miel qui a une couleur assez foncée.

#miel #corse #saveur

© Vacances à Moriani - depuis 2011

  • Google+ Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon