• Vacances à Moriani

San Nicolao - Haute Corse


Située sur la côte orientale de la Corse, la Costa Verde est un territoire d’une superficie de 141 km2, composé d’une bande littorale, d’une plaine à vocation agricole et d’un arrière-pays montagneux. En quelques minutes, à travers une grande diversité de paysages, on passe du niveau de la mer à une altitude de plus de 1200 m… Une situation géographique privilégiée.

Bordée à l’est par la mer tyrrhénienne, la Costa Verde est à moins d’1 heure du port de Bastia, et à 20 mn de l’aéroport international de Poretta. Elle est traversée par la RT10 (ancienne RN198), un des axes routiers les plus fréquentés de Corse, qui génère des flux importants de population notamment en saison estivale. (passe de 8906 habitants à 30000 résidents au plus fort de la saison estivale)

La commune de San Nicolao, située au coeur de la Costa Verde, regroupe tous les atouts de l’Île de Beauté : Un concentré de paysages fabuleux et variés, des plages paradisiaques et sauvages, de multiples activités nautiques, des activités de montagne, des eaux vives des lacs et rivières... Une histoire et des traditions fortes. Entre Folleli et Aléria, Moriani-plage (station balnéaire de San Nicolao) a toujours été un centre de vie historique. Sa situation idéale lui permet de rester animée tout au long de l'année. La proximité du parc régional de la Haute Corse et sa réserve naturelle donnera lieu à de belles promenades : Forêts, bois et lacs où vous découvrirez une variété étonnante de faune et de flore.

San Nicolao ------------------------------------------------------------

l'atout montagne

Perché sur les contreforts du mont Castello d'Osani, San Nicolao y abrite ses hameaux les plus pittoresques. Un lieu idéal pour un séjour au calme ou de superbes randonnées au contact d'un patrimoine et de paysages d'exception.

Village de pleine nature

San Nicolao vous offre le grand air de la Castagniccia environnante, avec ses châtaigniers séculaires, et ça et là, aussi, les senteurs du maquis, arbousier, myrte et lentisque en tête. Autant de refuges pour la grive musicienne, le geai, ou le rouge-gorge.

D'anciens sentiers muletiers traversent au calme cette petite commune de l'Est Corse : Il y a là de quoi faire pour les cavaliers et les marcheurs invétérés comme pour les contemplatifs qui ne manqueront ni les nombreux chemins de randonnée, ni les points de vue inoubliables donnant sur la mer et la plaine orientale. N’oubliez pas les sentiers botaniques, parcours senteurs et gastronomiques.

Et au milieu coulent des rivières...

Plus bas, l'eau des ruisseaux – Bucatoggio, Bugno et Mortete, - mêle sa musique au bruissement d'une autre végétation.

Entre San Nicolao et Santa Maria Poggio, admirez la cascade de l'Ucelluline beauté sauvage et préservée.. Aux alentours, vous serez toujours en bonne compagnie : Tour et pont génois, aqueduc romain, moulin… Au plus près de vieilles pierres qui donnent aussi leur âme aux maisons de schiste et de lauze (datant du 16e siècle) des hameaux de Raghja (abandonné) ou de Fano. Tout cela sur une terre qui fut autrefois aussi celle des oliviers et du lin cultivés.

Moriani-Plage -------------------------------------------------------------

Station balnéaire bouillonnante

De la montagne à la plaine, la commune de San Nicolao n'est donc jamais tout à fait le même, offrant mille visages. Côté mer, elle vous réserve Moriani, destination soleil et plage. Située sur la côte orientale et face à l'Italie, la ville est un havre de paix pour les voyageurs qui recherchent de belles plages de sable fin et une eau transparente, sans souffrir des vents dominants qui soufflent parfois fort sur la Corse. Bien qu’elle soit grouillante de monde pratiquement tout l’été, la plage de Moriani demeure une plage plaisante et aux multiples atouts grâce à son sable fin et son eau claire. Sa pente douce en fait une plage idéale pour les familles avec enfants. Prisée depuis les années 1930 par la population Bastiaise, et aujourd'hui une des station balnéaire les plus courue de Corse, la station balnéaire n'a cessé de faire croître ses offres touristiques. C’est aussi l’un des bords de mer avec le plus de commerces sur la Costa Verde. C’est le point de départ idéal pour visiter la Haute-Corse et se divertir.

  • Plage de sable en pente douce, idéale pour les enfants, baignade dans les eaux cristallines. Plage surveillée en été, les animaux y sont admis (tenus en laisse)

  • Activités sportives variées : Nautisme, plongée, équitation, randonnées, escalades, parapente, pêche, voile, canyoning, ball-trap...

  • Restaurants, bars, glaciers...

  • Nombreux magasins : Alimentaire, artisanat, souvenirs, vêtements, coiffeurs...

  • Banques, Poste, médecins, pharmacies, vétérinaire...

Également quelques manifestations et autres animations qui attirent les touristes.

  • Le marché de Moriani-Plage prend place tous les mardis matin, permettant d'acheter des œuvres d'artisanat local ou encore des spécialités culinaires de la région, le tout dans la bonne humeur et la joie de vivre des commerçants de passage.

  • Le 14 juillet, un feu d'artifice est tiré de la plage de Moriani et un bal populaire est organisé pour animer la soirée

Fin juillet-début août, les femmes sont à l’honneur au Festival Padul'Ella-Moriani, un festival 100% féminin où ces dames égayent Moriani avec des spectacles de danse, de chant et de comédie... L'occasion d'assister à des concerts enflammés présentés uniquement par des artistes féminines et de profiter de nombreux étals d'artisans femmes de la région.

  • Chaque année pour le 1er Weekend d'août la mythique course de montagne Via Romana très prisée par les amateurs de trail se déroule à une heure de route de Moriani

Une base nautique pour tout faire !

Sous les embruns, le petit village pittoresque se fait station balnéaire prisée, Moriani-Plage déroulant ses atouts le long du littoral de la Costa Verde, connue pour la sécurité de ses plages, adaptées aux plus jeunes et aménagées pour toutes sortes d'activités.

Planche à voile, catamaran, fun boat, pédalo, paddle, ski nautique, wake board, bouée tractée, plongée... : tout est ici à tester sur ou sous l'eau, à la faveur d'une météo clémente, seul ou en compagnie de moniteurs diplômés.

Et pour les adeptes du farniente, le sable fin,est au rendez vous.

Moriani, cœur de commerces

A seulement 40 kilomètres de Bastia, Moriani reçoit chaque année des touristes venus des quatre coins du globe.

On s'y pose d'autant plus volontiers que l'escale, permettant de rayonner facilement alentour, autorise toutes les aventures : jusqu'à l'exploration de l'intérieur des terres et de son patrimoine historique (comme l'église baroque de San Nicolao, construite au 18e siècle et classée monument historique). Ceci sans jamais vraiment s'éloigner du bord de mer, de ses commerces, de ses boutiques, de ses bars et de ses restaurants qui en font le sel.

Car Moriani, c'est aussi ses habitants, ses actifs, ses jeunes et ses « anciens », témoins et acteurs d'une vie locale qui égrène ses charmes au fil des saisons : depuis l'effervescence de l'été jusqu'à la sérénité de l'hiver.

Que visiter aux alentours de la ville ?

A Moriani Plage même, vous pourrez profiter de la tranquillité de ce hameau. Pour ce qui est des visites : il faudra seulement parcourir quelques kilomètres pour visiter des endroits forts intéressants. L’héritage génois et romain ainsi que les villages environnants sont des raisons supplémentaires de visiter la station balnéaire. Les amateurs de randonnée apprécieront le sentier Mare a Mare Nord, qui relie Moriani-Plage à Cargèse, situé sur la côte occidentale de la Corse.

De la plage, il est possible d'observer la tour génoise ruinée de Moriani, vestige de l'ancien hameau situé ici autrefois, Padulella. Non loin, le pont génois marque la limite avec la commune de Santa-Maria-Poggio, rappelant l'époque pisane, tandis que l'aqueduc romain, utilisé jusqu'au XIXe siècle pour acheminer l'eau vers la forge, est un vestige de l'époque romaine de cette partie de la Corse. Et puis, aux alentours de la commune, on admire des maisons traditionnelles de la région, en pierre de schiste et en lauze, dont certaines datent du XVIe siècle.

Moriani Plage possède tout d’une ville : commerces, bars, restaurants, transports… Aux alentours de la ville vous trouverez divers endroits et activités tels que:

Plage de Moriani : Son centre-ville étant à peine à 50 mètres de cette belle plage. Pour les familles, c’est l’une des plages les plus propices aux moments conviviaux. Pour les amoureux des sensations fortes, vous pourrez profiter de la base nautique pour essayer différentes activités en mer.

Mémorial de Pasquale Paoli

Sports à Moriani : Avec les activités nautiques, vous aurez aussi l’occasion de pouvoir vous essayer au tennis.

Les familles avec enfants apprécieront aussi le tout nouveau Padulella parc avec ses aires de jeux, ses tables de pique nique, son parcours santé et son théâtre de verdure. Parc intégré à la végétation existante qui s’harmonise avec la nature, sous la bienveillance de la petite fée de Padulella…

Cascade de l’Ucelluline : A 16 minutes en voiture de la station balnéaire, vous rencontrerez ce site sauvage où vous admirez la beauté de la roche corse et son eau limpide.

L’église de San-Nicolao avec son architecture et ses décors peints vous étonneront sans aucun doute, que vous soyez connaisseurs ou néophytes !

Patrimoine naturel :

2 rivières : le Bucatoghju au sud et le Petrignani au nord où l’on peut y pêcher la truite fario.

La commune possède sur son territoire une des plus belles et plus vastes forêts de buis et d'ifs d'Europe, la forêt de Galganera où niche l'aigle royal et où abondent les sangliers attirés par la fraîcheur du lieu et par la richesse du sous-sol.

Sentier Botanique de San Giovani Di Moriani ( 3h30 de marche )

20 Sentiers de Randonnée.

Patrimoine cultuel

L’Eglise Paroissiale au centre de la commune de Moriani

Chapelle des Pénitents du XVI face à l’Eglise Paroissiale

Chapelle de l’Annonciation à Tribbiolu de style baroque

Chapelle Sainte Marie à Cioti dédiée à la Vierge

Chapelle de Sainte Dévote à Serra

Chapelle Saint Roch à Reghjetu

Chapelle Notre Dame des 7 Douleurs à Casone

Chapelle de San Mamilianu sur un piton rocheux au dessus de Moriani accessible à pieds ( 30min de marche )

Un peu d’histoire….

Une jarre ainsi que des éclats de verre découverts sur le mon Castelli Vecchju, attestent d’une existence humaine sur la commune à la période néolithique.

Né en 1725 à Morosaglia, Pasquale Paoli reste le personnage le plus emblématique de l’Histoire de la Corse. Il sera notamment, à la tête du gouvernement de la Corse en 1735, puis premier ministre sous le règne éphémère de Théodore de Neuhoff, et enfin Régent du Royaume jusqu’à la soumission des troupes corses aux troupes françaises. Il embarque clandestinement à Padulella di Moriani le 7 juillet 1739 à destination de de Naples via l’île d’Elbe, et promet en quittant la côte, de revenir plus tard en Corse pour y chasser l’occupant génois, promesse qu’il tiendra seize ans plus tard. En 1755, il est élu chef de la Nation Corse… Un mémorial, érigé à Moriani-Plage, rappelle ce moment de l’histoire de la Corse.

Né en 1694 dans la noblesse Westphalienne, Théodore de Neuhoff parcourt l’Europe et fréquente les grands de ce monde. Au cours de ses pérégrinations, et avec l’aide de la Cour d’Angleterre, il débarque à Aléria le 25 mars 1736 avec de l’argent, des armes et des munitions « pour libérer la Corse de l’esclavage génois ». Vêtu de façon singulière, « à l’orientale », il est accueilli comme un messie à tel point qu’il se fait élire et couronner Roi de Corse le 15 avril au couvent d’Alesani. Il prend le nom de Théodore 1° et s’installe dans l’ancien palais épiscopal de Cervioni. Il élabore une constitution monarchique et fait frapper monnaie à Ornetu de Tavagna. Même s’il tient tête aux troupes génoises, il décide, en novembre 1736, d’aller chercher lui-même une aide extérieure qui tarde à arriver. Malgré de nombreuses tentatives, il ne parviendra plus à revenir sur l’île et échouera dans sa volonté de libérer la Corse de la domination génoise. Il décèdera à Londres en 1756.

Gastronomie de Moriani-Plage

Sur les terres fertiles qui environnent Moriani poussent des mandariniers, arbousiers, orangers et une multitude d’autres arbres fruitiers qui servent bien la cuisine locale. Les poissons et fruits de mer sont bien évidemment très répandus dans cette cuisine puisqu’on y retrouve notamment des huîtres et du denti. Vous pourrez aussi vous régaler avec la charcuterie locale notamment avec la panzetta, le prisuttu et le salamu.

#morianiplage #padulella #sannicolao #hauteoorse #costaverdecorse

47 vues

© Vacances à Moriani - depuis 2011

  • Google+ Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon